Interdiction de Baignade

Vous avez peut-être pris connaissance par média interposé de l’arrêté préfectoral qui demande aux maires des communes du département riveraines de cours d’eau par lequel la baignade dans lesdits cours d’eau est interdite.

 

Soit.

 

Toutefois, je me suis ému de ce dispositif et j’ai adressé un courrier au président de la communauté de communes de « De Cèze-Cévennes » pour lui faire part de mon étonnement sinon plus et demander au préfet de reconsidérer sa position pour un territoire défavorisé.

 

Je vous donne lecture du courrier :

 

 

« Monsieur le Président,

Cela va bientôt faire 70 ans que je pratique loisirs nautiques dans nos rivières locales, Céze, Luech, Ganiéres, Homol. C’est bien la première fois où à pareille époque de l’année je constate, avec ravissement des eaux d’une qualité exceptionnelle . De bonnes pluies courant juin ayant permis cela.
Je me souviens d’une époque, pas si lointaine, où la Céze recevait  » en direct  » tout ce qui aujourd’hui est traité par nos stations d’épurations, mais aussi les rejets d’huiles et autres produits utilisés par Vallourec… une véritable pollution lourde.
Par un courrier daté du 5 juin 2020, que je n’ai du reste reçu qu’hier et encore suite à ma demande, le Préfet du Gard me demande de prendre un Arrêté visant à interdire les baignades naturelles. Légaliste par fonction,  je vais bien entendu prendre cet Arrêté .
Ceci étant il me semblerait important de faire remonter à Monsieur le Préfet notre très fort mécontentement pour faire court, en lui demandant de bien vouloir reconsidérer sa position . Le plus rapidement possible, car demain la saison estivale commence.

Monsieur le Président merci de bien vouloir faire suivre mon présent courriel à l’ensemble des Maires de notre Communauté à seule fin de connaitre leurs points de vue sur le sujet.

Avec mes sentiments les meilleurs.

 

H.CHALVIDAN,
Maire de Robiac-Rochessadoule. »

Laisser un commentaire